Claude Guillon


(1952-)

Une des rares personnes qui ne semble pas parler pour ne rien dire.

Pierre Meneton, Démystification 2012

Quelques-uns de ses textes:

Pour en finir avec Reich, Editions Alternative diffusion, 1978.
Ni vieux ni maîtres, Editions Alain Moreau, 1979.
Suicide, mode d’emploi, Editions Alain Moreau, 1982.
De la Révolution, Editions Alain Moreau, 1988.
Deux enragés de la Révolution, Editions La Digitale, 1993.
Gare au TGV ! Editions Car Rien n’a d’Importance, 1993.
Le Spectacle du Monde, DLM Editions, 1996.
A la vie à la mort, Editions Noésis, 1997.
Economie de la misère, Editions La Digitale, 1999.
Dommages de guerre, Editions L’Insomniaque, 2000.
Pièces à conviction, Editions Noésis, 2001.
Le droit à la mort, Editions IMHO, 2004.
Je chante le corps critique, Editions H&O, 2008.
Notre patience est à bout, Editions IMHO, 2009.
La Terrorisation démocratique, Editions Libertalia, 2009.

Quelques-unes de ses conférences:

Conférence 1 à télécharger au format mp3 ou à écouter:

Conférence 2 à télécharger au format mp3 ou à écouter:

Conférence 3 à télécharger au format mp3 ou à écouter:

Conférence 4 à télécharger au format mp3 ou à écouter:

Et ses sites internet:

http://lignesdeforce.wordpress.com

http://unsansculotte.wordpress.com

 

Print Friendly, PDF & Email

4 Commentaires

    • admin

      Bonjour,

      Nous ne nous prononçons pas sur votre commentaire car nous ne suivons pas l’ensemble des activités de Claude Guillon. Les références que vous fournissez ainsi que son blog (http://lignesdeforce.wordpress.com) devraient permettre aux lecteurs de se forger leur propre opinion. Pour notre part, nous considérons que cet auteur mérite de figurer sur la liste des historiens présentant un intérêt par sa lecture sociale de la révolution française et en particulier par la mise en perspective du mouvement des enragés comme on peut le voir sur son blog historique (http://unsansculotte.wordpress.com) et dans certains de ses livres.

    • un passant

      A ben si ça vient de « non fidès » alors y a pas à s’inquiéter d’un soi-disant virage de Cl Guillon vers l’extrême-droite. De toute façon, pour se faire une idée de l’orientation politique de Guillon, il suffit de le lire. Alors ne vous en privez pas. Il est toujours mieux de se faire une idée d’un auteur sur ce qu’il écrit, et pas seulement sur la toile mais aussi – surtout – par ses livres.

  1. Bonjour !
    Merci de noter que le nouveau blogue « généraliste » Lignes de force remplace définitivement le site internetdown. Par ailleurs le blogue historien La Révolution et nous continue.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *