Friedrich Engels


(1820-1895)

Engels, tout comme Marx, fut avant tout un militant du prolétariat, partie pre­nante des différents combats menés par ce­lui-ci. Au soir de sa vie, Engels confia que rien n’avait été plus passionnant que le com­bat de propagande militante. Il évoquait, en particulier sa joie de collaborer à une presse quotidienne dans l’illégalité.

F. Médéric, Courant Communiste International 2005

Quelques-uns de ses textes:

Lettres de Wuppertal (1839).
Esquisse d’une critique de l’économie politique (1843).
Discours d’Elberfeld (1845).
Description de colonies communistes surgies ces derniers temps et encore existantes (1845).
La situation de la classe laborieuse en Angleterre (1845).
Principes du communisme (1847).
Discours sur la Pologne (1848).
Les Journées de juin 1848 (1848).
Le Panslavisme démocratique (1850).
La guerre des paysans en Allemagne (1850).
Révolution et contre-révolution en Allemagne (1852).
Le procès des communistes à Cologne (1856).
L’Afghanistan (1857).
La question du logement (1873).
Le programme des émigrés blanquistes de la Commune (1875).
Le rôle du travail dans la transformation du singe en Homme (1878).
Anti-Dühring (1878).
Socialisme utopique et socialisme scientifique (1880).
Sur l’histoire des anciens Germains (1882).
Bruno Bauer et le christianisme primitif (1883).
La Marche (1883).
Dialectique de la nature (1884).
L’Origine de la famille, de la propriété privée et de l’État (1884).
La décadence de la féodalité et l’essor de la bourgeoisie (1885).
Quelques mots sur l’histoire de la Ligue des communistes (1886).
Discours pour le XV° anniversaire de la Commune (1888).
Ludwig Feuerbach et la fin de la philosophie classique allemande (1890).
Sur l’antisémitisme (1890).
Introduction à La Guerre civile en France (1891).
Critique du Projet de Programme d’Erfurt (1892).
Fragment d’un projet d’appel pour le XXIe anniversaire de la Commune (1894).

Et ceux écrits en collaboration avec Marx:

La Sainte Famille (1844).
L’Idéologie allemande (1845).
Statuts de la Ligue des communistes (1847).
Manifeste du Parti communiste (1848).
La Nouvelle Gazette Rhénane (1849).
Adresse du Comité central à la ligue des communistes (1850).
Statuts de la Société Universelle des Communistes Révolutionnaires (1850).
Abd El Kader; Bugeaud; Algérie (1859).
Les prétendues scissions dans l’Internationale (1872).

La plupart de ses textes sont disponibles ici et 

 

Print Friendly

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *