Karl Marx


(1818-1883)

Tout en estimant que toute science doit être cultivée pour elle-même et qu’on ne doit jamais craindre les conclusions auxquelles la recherche scientifique peut aboutir, il était d’avis que le savant, s’il ne veut pas déchoir, ne doit jamais cesser de participer activement à la vie publique, ne doit pas rester confiné dans son cabinet de travail ou dans son laboratoire comme un ver dans son fromage, sans se mêler à la vie, aux luttes sociales et politiques de ses contemporains.

Paul Lafargue, Souvenirs personnels sur Karl Marx 1890

Quelques-uns de ses textes:

Différence de la philosophie de la nature chez Démocrite et Épicure (1841).
Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel (1843).
La question juive (1843).
Manuscrits de 1844 (1844).
Thèses sur Feuerbach (1845).
Discours sur le parti chartiste, l’Allemagne et la Pologne (1847).
Misère de la philosophie (1847).
Le livre du salaire (1847).
Discours sur la question du libre-échange (1848).
Travail salarié et capital (1849).
Les luttes de classe en France (1850).
Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte (1852).
Révélations sur le procès des communistes à Cologne (1853).
Les révolutions de 1848 et le prolétariat (1857).
Manuscrits de 1857-1858 (1857).
Contribution à la critique de l’économie politique (1859).
Manuscrits de 1861-1863 (1861).
Adresse inaugurale de l’Association internationale des travailleurs (1864).
Statuts généraux de l’Association internationale des travailleurs (1864).
Salaire, prix et profit (1865).
Le Capital, tome I (1867).
Un chapitre inédit du Capital (1867).
La Guerre civile en France (1871).
Critique du programme de Gotha (1875).
Le Capital, tome II (1885).
Le Capital, tome III (1894).
Théories de la plus-value (1905).

Et ceux écrits en collaboration avec Engels:

La Sainte Famille (1844).
L’Idéologie allemande (1845).
Statuts de la Ligue des communistes (1847).
Manifeste du Parti communiste (1848).
La Nouvelle Gazette Rhénane (1849).
Adresse du Comité central à la ligue des communistes (1850).
Statuts de la Société Universelle des Communistes Révolutionnaires (1850).
Abd El Kader; Bugeaud; Algérie (1859).
Les prétendues scissions dans l’Internationale (1872).

La plupart de ses textes sont disponibles ici et

 

Print Friendly

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *